Portrait de Mipirail par le magazine Construction Cayola

Lors du Salon SIFER 2017, Christophe Brillouet, Directeur général adjoint du magazine spécialisé Construction Cayola a rédigé un article sur Mipirail.

Article : Mipirail, la caisse de résonnance de la filière ferroviaire occitane
19/04/2017 - Construction Cayola
http://www.constructioncayola.com

L'équipe de Mipirail remercie Christophe Brillouet pour la rédaction de ce portrait très fidèle à l'identité du cluster!

Texte de l'article de Construction Cayola : Mipirail, la caisse de résonnance de la filière ferroviaire occitane
"Regroupant les entreprises de la filière ferroviaire en Occitanie, le cluster d’entreprises Mipirail partage avec ses adhérents une même conviction : le collectif rend compétitif.

Mondialement connue pour être le berceau de l’aéronautique européenne, la région Occitanie dispose également d’une forte activité industrielle dans le secteur ferroviaire. Parfaitement intégrées dans leur territoire et ayant su s’appuyer sur les compétences en systèmes embarqués des laboratoires de recherche de la Région et notamment du pôle de compétitivité Aerospace Valley, les entreprises ferroviaires occitanes ont développé une expertise unique dans quatre thématiques techniques : la gestion de l’énergie embarquée et de l’énergie au sol, le service aux usagers et les systèmes connectés.

Valoriser les entreprises au niveau régional, national et international
« Notre rôle est de favoriser le développement et la visibilité de nos membres dans la Région, en France et à l’international » explique Pascal Pin, le président de Mipirail et également directeur d’Actia Telecom. Régionalement tout d’abord en facilitant l’identification de partenaires au sein du réseau et en leur proposant des prestations de veilles et des plans de prospection. « Il est primordial, une fois ciblés les besoins du marché et identifier les sujets porteurs, de faire valoir les spécificités de chacune des entreprises » poursuit le président en ajoutant que l’ancrage local favorise la dynamique collective et valorise les savoirs faire différentiants entre filières au sein des projets régionaux.
Le développement de la filière ferroviaire occitane passe également par la capacité de vente de ses membres sur le territoire et dans le monde. « À ces échelles, les entreprises sont souvent confrontées à des problèmes de taille critique et de spécialisation » note Pascal Pin. Pour surmonter ces difficultés, le cluster préconise le « chasser en meute » et s’appuie sur les trois autres clusters français du ferroviaire (AIF, Mecateam cluster et Neopolia) réunis depuis 2013 sous la bannière commune Railway Business Clusters animée par la FIF. « La présence des clusters nationaux dans de nombreuses manifestations internationales et la dynamique d’export et d’implantation internationale de nos entreprises sont des atouts pour réussir le développement hors de nos frontières » précise le président."

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.